Toute compétence est un bien public.

Une année riche en pro bono pour l'antenne Hauts-de-France

21 Décembre 2018 par Sara Seyvet

Une fin d’année riche en pro bono

pour l’antenne Hauts-de-France de Pro Bono Lab

qui accueille une nouvelle recrue, Camille

 

En cette fin d’année 2018, l’antenne Hauts-de-France de Pro Bono Lab, ouverte en mai à Lille, accueille Camille, sa nouvelle chargée de projets et d’accompagnement. Et elle est d’ores et déjà convaincue de l’importance de partager ses compétences en mode pro bono. “Je pense qu’à l’heure où s’ouvrir aux autres et promouvoir le vivre-ensemble sont devenus des nécessités, ‘donner’ prend tout son sens. Mais donner n’est jamais neutre, et ne semble pas toujours être accessible à tous. Même si tout un chacun porte en lui la volonté d’aider son prochain, nombreux sont ceux qui pensent qu’offrir nécessite de l’argent, des sacrifices, un engagement sur le long terme. Face à ce constat, le pro bono est une solution”, affirme-t-elle.

Depuis son arrivée en Hauts-de-France, véritable vivier de structures à finalité sociale et d’entreprises engagées, les semaines ont été riches en émotions, en rencontres … et en probono ! 

 

Le 27 novembre 2018 fut marqué par un élan mondial de solidarité, d’engagement et de dons, le Giving Tuesday. Parce que les salariés de Pro Bono Lab eux-mêmes se veulent engagés, Ségolène Bunel, directrice de l’antenne Hauts-de-France, a mis à cette occasion ses compétences au service du programme Wintegreat, visant à redonner vie aux projets professionnels de personnes réfugiées. Elle a ainsi animé un module à destination de 10 étudiants du programme, sur la posture à adopter dans un cadre professionnel, la rédaction d’emails ou encore l’utilisation de réseaux tels que LinkedIn. « L’égalité des chances est une cause qui me touche profondément. Le don en compétences est à mon avis un moyen utile d’y contribuer, c’est un coup de pouce non négligeable, une transmission de savoirs et de savoir-faire… et finalement une façon de permettre à des personnes de disposer alors des mêmes opportunités que les autres, quelle que soit leur origine sociale », a-t-elle témoigné.  

 

 

Le 5 décembre 2018, c’était au tour de salariés d’AG2R LA MONDIALE et d’Auchan Retail France de se mettre en mode pro bono, en participant à un « Marathon Probono ». Le principe : consacrer une journée de travail à l’association du Jardin de Cocagne de la Haute-Borne, dont le but est d’accueillir et d’accompagner des personnes en situation d’exclusion en contribuant à leur insertion socio-professionnelle via le maraîchage biologique. L’association fait face à un défi : comment mobiliser et fidéliser sa communauté, tout en boostant la vente de paniers de fruits et légumes bio auprès des salariés de ses entreprises partenaires ? Cette journée d’intelligence collective a permis aux salariés, entre autres délégués sociaux, experts de la communication ou du marketing / fidélisation clients de proposer à l’association des pistes concrètes et des solutions stratégiques… et de susciter des envies d’engagement à plus long terme ! Ainsi, deux salariées d’AG2R LA MONDIALE souhaitent désormais porter le projet de création d’une mini-association du Jardin de Cocagne au sein du site de Mons-en-Barœul, et de mobiliser leurs collègues autour de ce beau projet.

 

          

 

Enfin, AG2R LA MONDIALE organisait le 11 décembre 2018 sa Journée de l’Engagement Citoyen, moment fort durant lequel associations, sociologues et psychologues ont pu témoigner des vertus de l’engagement citoyen et du bénévolat. Pro Bono Lab a eu également l’occasion de sensibiliser l’audience à cette forme si particulière d’engagement que représentent le pro bono et le partage de compétences.

 

 

 

Alors, en cette période de fêtes, pourquoi ne pas offrir tout simplement … ses compétences ? Quoi de plus simple que de transmettre tout en s’enrichissant ? En partant du principe que chacun porte en lui un savoir-faire, pourquoi ne pas songer à le partager, et par là même à le faire croître ?

 

Faisons de nos compétences un bien public. Faisons de toute compétence un bien public.