Toute compétence est un bien public.

Retour sur la Soirée Annuelle en Auvergne-Rhône-Alpes où ont émergés 100 propositions pour le bien manger et le bien vieillir

26 Mars 2019 par Margault Lacoste

La série des Soirées Annuelles de Pro Bono Lab se clôture en Auvergne-Rhône-Alpes. Mardi 12 mars, nous étions accueillis dans les splendides salons de l'Hôtel de ville de Lyon, par Mme Besson, Adjointe au Maire de Lyon déléguée à l'Economie sociale et solidaire. Ce sont près de 90 personnes qui se sont réunies, toutes engagées par le partage de compétences notamment grâce à la Probono Factory sur le bien manger et le bien vieillir, programme d'intérêt général porté par Pro Bono Lab.

Mme Besson a ouvert la soirée en rappelant l'importance de "faire coopérer tous les acteurs d'un territoire au service de ses enjeux sociétaux" et pour cela elle a notamment annoncé sa volonté de travailler à un manifeste en faveur du "bien manger au service du bien vieillir". Puis ce fut au tour de Jacky Billon-Grand, responsable de l'action sociale pour AG2R LA MONDIALE qui dans son intervention a réaffirmé que "favoriser l'engagement social et sociétal des entreprises mais aussi de tous les citoyens est fondamental. C'est pourquoi avec Pro Bono Lab, nous cherchons à mobiliser le plus grand nombre de personnes pour partager et travailler ensemble sur les enjeux de société et notammenent sur le bien manger et le bien vieillir."

C'est par un temps de célébration et de bilan de la Probono Factory, que la soirée a continué avec Hélène Trautmann, vice-présidente et secrétaire générale de Pro Bono Lab. Cette dernière a rappelé les objectifs de ce programme comme étant "littéralement la fabrique du bien public par et pour les territoires" car chez Pro Bono Lab, nous sommes persuadés que toute forme d’engagement citoyen s’invente à l’échelle des territoires, en fonction des fragilités qui habitent chaque écosystème. Avec la Probono Factory, nous identifions ces fragilités sur chaque territoire pour ensuite mobiliser différents acteurs à leur service : entreprises, collectivités territoriales, établissements publics, écoles, universités, associations ou autres acteurs de l’ESS. L’année dernière, ce sont les thématiques "du bien manger et du bien vieillir" qui avaient été identifié à Lyon et elles sont renouvelées pour la deuxième édition en 2019.

   
    

 

UN BILAN DE LA PROBONO FACTORY LYONNAISE 2018

"La Probono Factory n'est pas seulement une journée de partage de compétences, c'est également une journée de rencontres, d'échanges, de moments de convivialité et de découverte. Tout cela agrémente cette dynamique collective."  Defne Guvenc Seuzaret, Responsable des Programmes et de l'Accompagnement de Pro Bono Lab.

Les origines de la Probono Factory remontent à 2015, lors de la Probono Week, semaine internationale de sensibilisation au mécénat et au bénévolat de compétences. En partenariat avec Defacto, Pro Bono Lab a lancé dans le quartier de la Défense, des missions pro bono interentreprises afin de mobiliser les collaborateurs du quartier d'affaires au profit d'associations. Depuis l'année dernière, ce programme se développe également en région et notamment dans les villes d'implantation de Pro Bono Lab. Cinq mois après l'édition lyonnaise, découvrez le bilan de notre évaluation. 

  

La Probono Factory pour : 

  • Relever un défi sociétal sur le territoire : en accompagnant 8 structures à finalité sociale oeuvrant pour le bien manger et le bien vieillir : ABC Diététique, Jardin d'Avenir, Les Petites Cantines, La Légumerie, GROOF, ESDES Inter-générations, Le Colombier et l'Olivier des Sages. 
     
  • Contribuer au développement des structures : les missions en pro bono permettent de rendre accessibles les compétences aux structures à finalité sociale qui n'y ont pas accès. L'objectif étant de contribuer à leur consolidation et à leur développement pour leur permettre de générer plus d'impact. Résultat, pour 90% des représentants d'associations accompagnées, affirment que la mission a répondu à un besoin majeur pour la structuration de leur organisation. Par ailleurs, plus de la moitié estiment que la mission a permi d'acquérir de nouveaux savoir-faire.
     
  • Susciter l'engagement de tous : à travers ses missions, Pro Bono Lab cherche à susciter l'engagement par le partage de compétences d'une diversité de profils de volontaires, au service de causes sociétales. La Probono Factory de Lyon représente 455 heures de partage de compétences, ce qui signifie 65 jours de travail à temps plein, soit un peu plus de 8 jours par structure accompagnée ! La marge est grande pour les associations lorsque l'on sait que 80% des volontaires souhaiteraient davantage s'impliquer dans des projets associatifs. 
     
  • Développer les compétences des volontaires : les personnes engagées le savent sûrement, s'engager c'est autant donner que recevoir. L'engagement pro bono n'apporte pas uniquement des compétences aux structures à finalité sociale, les volontaires repartent avec des compétences professionnelles et personnelles supplémentaires et remobilisables (76% des répondants).
     

DES PARTICIPANTS EN MODE #PROBONO LORS D'UNE EXPERIENCE PROSPECTIVE

La deuxième partie de soirée a été l'occasion de mettre les participants en mode #probono au cours d'une expérience prospective. Suite à l’introduction de la soirée et aux témoignages, Pro Bono Lab a proposé aux participants une expérience prospective sur le thème « bien-manger au service du bien vieillir dans la société de demain ». Ce sont 6 problématiques qui ont été choisies pour constituer 6 ateliers avec 10 à 15 participants. L’objectif était de dégager des idées, à tour de rôle, dans une séance de brainstorming. Chaque idée a ensuite été lue et deux d’entre elles ont été sélectionnées et détaillées. Au total, ce sont donc presque 100 idées rédigées, dont 12 sélectionnées, le tout en 30 minutes. L’ensemble des propositions récoltées viendront nourrir un Manifeste sur ce thème, que Dounia Besson, a officiellement annoncé ce soir-là. Nous sommes fiers de vous présenter la récolte. 

   
   

  • Atelier 1 - avec GROOF :  De quelle manière favoriser le bien-manger au service du bien vieillir dans la ville de demain 
    Proposition 1 : ​"Cuisine dans la ville" avec des espaces verts comestibles, de la cuisine de rue participative et des espaces d’activité et de rencontre.
    Proposition 2 : "L'immeuble du futur", un lieu d’inclusion où vive une mixité d’acteurs : maison de retraite, logements individuels, école adaptée, bureaux.
     
  • Atelier 2 - avec Les Petites Cantines :  Comment les nouveaux lieux partagés peuvent-ils créer du lien social pour les seniors et sensibiliser ces derniers à bien manger ?
    Proposition 1 : "Invite ton aîné ou ton voisin" à venir manger et cuisiner avec toi dans un tiers-lieu.
    Proposition 2 : "Aller au jardin", pour favoriser le lien intergénérationnel grâce aux jardins partagés en ville et aux jardins individuels des personnes âgées en campagne.
     
  • Atelier 3 - avec Jardin d’Avenir : Quelles pratiques de consommation inventer pour placer la question de la nutrition des seniors au cœur de leur parcours santé ?
    Proposition 1 : "Le concours intergénérationnel de soupe", entre un jeune et un senior en duo pour un concours de soupe sur des thèmes variés (soupe, plantes sauvages, couleurs, légumineuses). 
    Proposition 2 : "Un moment de gourmandise partagé", qui consiste en des ateliers de cuisine dans les résidences seniors.
  • Atelier 4 - avec Dounia Besson : Quels rôles peuvent jouer les collectivités et les entreprises sur le territoire pour permettre aux plus âgés de bien vieillir en ayant accès à une meilleure nutrition ?
    Proposition 1 : "Le guide d’engagement" au sein de la Métropole de Lyon, avec des focus sur les acteurs et initiatives pour les seniors en version digitale.
    Proposition 2 : "Un concours entres les maisons de retraite à la Top Chef. Les collectivités territoriales sollicitent les personnes âgées pour qu’elles transmettent leurs recettes de cuisine !
     
  • Atelier 5 - avec Pro Bono Lab : Qu’ai-je envie de mettre en place suite à cette soirée afin de développer mon engagement pro bono ? 
    ​Proposition 1 : "La bourse d’échanges", aussi bien lieu physique que plateforme digitale pour permettre la correspondance offre/demande et la réalisation de la mission au mieux.
    Proposition 2 : "Food Truck des compétences" pour répondre aux fractures numériques en allant dans les zones rurales/quartiers sensibles et sensibiliser les personnes présentes.
     
  • Atelier 6 - avec Pro Bono Lab : Quels outils pour faire coopérer tous les acteurs d’un territoire (entreprises, associations, collectivités) afin de répondre aux défis sociétaux de demain grâce au partage de compétences ?
    Proposition 1 : "Probono Loisirs", c'est insérer le temps de pro bono dans une activité de loisir (musée, sport, jeux), afin de faire connaître l'engagement.
    Proposition 2 : "Probono Online", sera une plateforme collaborative de travail en ligne gamifiée. Chaque utilisateur a un profil et peut entrer en contact et travailler en groupe en complément de la vie réelle (points à gagner).

L'ensemble des idées collectées sont accessible en open-source ici, à vous de les découvrir et de vous en emparer ! 

 

LANCEMENT DE L'EDITION 2019 DE LA PROBONO FACTORY DE LYON

Après le succès de cette première édition, Pro Bono Lab se lance dans la deuxième édition de la Probono Factory pour l'année 2019. "La thématique du « bien manger » et du « bien vieillir », prend tout son sens sur le territoire lyonnais, où se trouvent de nombreux acteurs pertinents sur cette thématique." C’est pourquoi Pro Bono Lab a décidé de reconduire ce thème pour la Probono Factory 2019. Après le succès de cette première édition Pro Bono Lab se lance dans la deuxième édition de la Probono Factory pour l'année 2019", Clémence Vuillecard, Directrice de l'antenne Auvergne-Rhône-Alpes de Pro Bono Lab.

 

Alors, si vous êtes une structure à finalité sociale basée dans la région de Lyon avec des besoins en compétences, embarquez avec nous et répondez à notre appel à candidatures ! Pour en savoir plus sur l'appel à candidatures, cliquez ici.

 

Crédit photo : © Le Collectif des Flous Furieux 
Album photo de la Soirée