Toute compétence est un bien public.

Mettre toutes les compétences des entreprises mécènes au service de la reconstruction de Notre-Dame de Paris et de l’intérêt général.

16 Avril 2019 par Elsa Chaucesse

Après le drame de la destruction partielle de Notre-Dame-de-Paris, dès aujourd’hui la générosité s'organise pour penser sa reconstruction. De nombreux individus et de nombreuses entreprises ont d'ores et déjà manifesté leur intention de s'engager dans ce vaste chantier collectif, pour la réhabilitation d'un bien public inestimable. 

Parmi ces entreprises, Pro Bono Lab salue les initiatives de ses partenaires entreprises dont celle de Vinci, qui a proposé une union de toutes les entreprises du BTP par le mécénat de compétences : " cette opération de mécénat de compétences, menée par une profession toute entière, pourrait s'organiser sous l'égide de la Fondation du patrimoine et permettrait d'engager sa reconstruction dans les plus brefs délais, afin que Paris retrouve sa cathédrale". Souhaitons que les entreprises qui pratiquent l'engagement par le partage de compétences et plus globalement toutes les entreprises mécènes en France s'y engagent massivement et collectivement pour mettre toutes leurs compétences, en pro bono, au service de ce bien public.

Admical – qui porte le développement de la pratique du mécénat des entreprises et des entrepreneurs – et Pro Bono Lab, qui porte en France le développement de la pratique de l'engagement pro bono, par le partage de compétences (bénévolat/mécénat de compétences) - associent leurs voix et encouragent l'ensemble de leurs partenaires/membres "entreprises et institutions" à rejoindre ce mouvement de solidarité.

« Admical et Pro Bono Lab sensibiliseront, accompagneront et favoriseront l'action de toutes les entreprises qui souhaiteront s'engager en pro bono à travers l'animation d'un groupe de partenaires dédié afin que cet élan de solidarité se pérennise à d’autres patrimoines en danger, et surtout à toutes les causes d’intérêt général. Cette catastrophe doit être un déclencheur d’engagement des entreprises au-delà de Notre-Dame de Paris, via le mécénat et le pro bono, pour organiser très rapidement des mouvements de générosité face à ce type de drames nationaux. » Sylvaine Parriaux, Déléguée Générale d’Admical et Sylvain Reymond, Directeur Général de Pro Bono Lab.